Logistique : des conditions de travail sinistrées

logistique e-commerceLa logistique a aujourd’hui pris une importance capitale dans le monde de l’industrie. Véritable vivier d’emplois, le secteur est très actif au niveau du recrutement principalement des jeunes.

Le besoin en matière de logistique s’évalue ainsi à plus de 50 000 nouveaux emplois chaque année. De quoi donc améliorer les chiffres de l’emploi en France, mais à tendance inversée pour le secteur de la santé au travail.

 

Logistique secteur porteur d’emplois, mais aussi de risques du travail

Selon une étude du Centre d’Analyse stratégique, la logistique fera partie de l’un des métiers qui recrutera le plus d’ici 2015. Avec la construction, l’hôtellerie-restauration, ces emplois représenteront plus de 51% de l’emploi marchand à l’horizon 2016.

Une perspective intéressante donc surtout que le secteur a connu en 2011, une augmentation de 30% de ses activités en moins de 6ans.

Toutefois, le secteur pâtit d’une croissance des arrêts maladies principalement suite à des Troubles musculo-squelettiques. Ainsi en 2011, c’est 4,5% en plus d’augmentation du taux de gravité des accidents de travail qui a été constatée sur 6 ans jusqu’en 2010.

Plus particulièrement, le préparateur de commandes de la chaîne logistique serait le plus concerné. 50% des accidents seraient ainsi liés à la manutention manuelle et 90% des maladies professionnelles seraient liées aux troubles musculo-squelettiques. Des chiffres qui inquiètent les professionnels du secteur malgré la mise en place de solution pour pallier à ce type de problèmes.

Solutions proposées par le Centre d’Analyses stratégiques

Dans son rapport, la CAS préconise un ensemble de mesure destinée à améliorer le rapport NTIC et travail en entreprise. Car ce n’est pas seulement la logistique qui est touchée, mais presque tous les emplois du secteur tertiaire. Ainsi, pour la CAS il est important de mettre en place des outils de régulation interne, correspondant à chaque domaine d’activité.

Ces outils permettront de mieux contrôler l’emprise qu’a la technologie sur le travail de l’employé. Ces outils doivent également être mis en place en accord avec tous les utilisateurs des TIC, des IRP et des DRH notamment en ce qui concerne la définition et la mise en œuvre des projets.

Ensuite, cet organisme préconise également le renforcement des formations continues sur les TICS surtout face aux évolutions des systèmes d’informations.
Enfin, le Centre d’analyse stratégique préconise de mettre en place un groupe de travail interdisciplinaire et interinstitutionnel de suivi des usages professionnels des TIC. Acteurs des TIC, du monde du travail, Coct, et Conseil national du numérique pourraient ainsi partager leur diagnostic.

Le système de préparation de commande Pick-n-Go :

L’objectif des sociétés est donc de concilier productivité et conditions de travail optimales particulièrement dans le secteur logistique. Parmi ces solutions, on retrouve celle BT France, filiale de Toyota Material Handling Europe. Cette solution permet à un chariot élévateur de se diriger grâce à un système de guidage laser au son d’une commande vocale par radiofréquence reliée au système de gestion d’entrepôt.

Une solution qui permet d’enregistrer un gain de production de 25% en plus de laisser le préparateur de commandes de disposer mieux de son temps.

Partager sur Facebook

Laisser un commentaire

Partager sur Facebook

888
Share